Projets scientifiques de Joseph Martial Akame

Un nouveau Post-doctorant à Géosciences Rennes
Joseph Martial Akame

Actuellement chercheur post-doctorant à Géosciences Rennes, équipe CHRONOS (depuis Oct.2022), où il travaille avec Marc Poujol dans le cadre d'un projet MOPGA, Joseph Martial Akame est un géologue structural et géochimiste avec plus de 4 ans d'expérience en géologie archéenne du craton du Congo, Cameroun. Il a obtenu son doctorat en Belgique à l'Université Libre de Bruxelles (sept 2018 - avril 2021), et un Mastère Spécialisé en analyse technique et économique d’opérations minières (CESECO) à Mines ParisTech, France (sept 2015 - juillet 2016). Ses travaux recherches portent sur l'étude de la genèse et la différenciation de la Terre primitive et de ses minéralisations, en étudiant certaines des plus anciennes roches exposées sur notre planète. Il s'intéresse principalement à la façon dont la croissance crustale, le style tectonique, l’initiation la tectonique des plaques et les changements tectoniques globaux ont eu un impact sur la formation des gisements de minerai tout au long de l'histoire de la Terre, ainsi qu'à l'élaboration de nouvelles perspectives pour améliorer l'exploration minérale dans les terrains précambriens. À cette fin, il utilise des approches multi-échelles (croûte, roche, minéral) et multidisciplinaires (géologie structurale, pétrologie, chimie minérale, géochimie, géochronologie, aéromagnétisme). Joseph a également acquis une certaine expertise en matière de système d'information géographique (SIG), de géostatistique, de télédétection et de modélisation des corps minéralisés. Dans le cadre du post-doctorale MOPGA, son projet de recherche se concentre sur l’étude des processus magmatiques-hydrothermaux et contrôles de l'enrichissement en éléments de terres rares dans des roches ignées alcalines-carbonatites du sud Cameroun. Parallèlement, il poursuit ses recherches sur le mécanisme de construction et de différenciation de la croûte continentale archéenne dans le Craton du Congo.