ANR NanoClipo

NANOCLIPO :Dissémination environnementale des NaNOplastiques : Impact des conditions pédoCLImatiques et Conséquence sur les POLLUANTS associés

[Source : OSUR]

Mélanie Davranche (Université de Rennes, Géosciences Rennes) est l'heureuse lauréate (juillet 2023) d'une ANR dans le cadre de l'appel à projets générique 2023 CE01 - Terre solide et enveloppes fluides « Instrument de financement : Projet de Recherche Collaborative (PRC) ». A noter que cette ANR implique également une autre unité de l'OSUR, l'IPR avec Hervé Tabuteau (CNRS).

 

Les plastiques bénéficient fortement à la société de consommation et leur production a considérablement augmenté au cours du dernier siècle, donnant lieu à une production spectaculaire de déchets plastiques. Cependant, la plupart des études s’intéressant aux plastiques se sont focalisées sur les microplastiques en milieu marin, et pourtant, la preuve a été apportée que des fractions nanométriques de plastique - les "nanoplastiques" - existent et sont présentes dans les surfaces continentales.

Les risques environnementaux posés par les nanoplastiques résultent également de leur capacité à transporter des métaux aux interfaces environnementales. Cependant, aucune information sur ces processus n'existe quant à l'impact des conditions pédoclimatiques qui contrôlent les conditions physico-chimiques, ainsi que l'écoulement de l'eau dans les sols.

NANOCLIPO vise donc à évaluer le transfert et la migration des nanoplastiques et des métaux associés du sol vers l'hydrosystème dans diverses conditions climatiques afin de mieux caractériser et évaluer le risque réellement posé par la présence des nanoplastiques dans la zone critique.

A noter qu'une campagne de terrain est prévue au Nanuvik, dans le Grand Nord du Québec (Canada).

Nunavik (© Wikipedia) et Accumulation de déchets de l’été à Kuujjuaq dans le Nunavik (© P-L Dessureauly)

 

Une deuxième campagne de terrain est prévue dans le Loiret (France).

Site de Meung-sur-Loire en bordure de Loire (© Patricia Pourrez / © Christophe Thébault)

Image au microscope électronique à transmission d’un nanoplastique extrait d’un sol agricole (© ScanMat Ludivine Rault/Géosciences-Rennes Aurélie Wahl)

Partenaires
* Géosciences-Rennes : Coordinateur, Mélanie Davranche.
* Synchrotron SOLEIL : partenaire , Delphine Vantelon
* IPR : Partenaire, Hervé Tabuteau (CNRS)
* INE-KIT (Allemagne) : Partenaire, Johannes Lutzenkirchen
* Université de Laval (Canada) : Partenaire, Dominic Larivière